Le whisky écossais : présentation et particularités

Êtes-vous un acheteur ou un buveur de whisky de haute qualité du monde entier ? Si oui, avez-vous déjà goûté le whisky écossais ? Si vous avez besoin de connaitre ses spécificités, découvrez ici la présentation et les particularités de cette boisson.

Le whisky écossais

En général, le wisky de l’Ecosse est fabriqué à partir du malt et d’un mélange d’eau. La préparation nécessite aussi d’utiliser des céréales. Désormais, c’est le produit le plus connu dans les quatre coins du monde. Il est également la principale boisson nationale écossaise. La fabrication du whisky en Ecosse a débuté à partir de 1494. En fait, ce sont les moines irlandais de Dal Riada qui ont introduit cette boisson dans ce pays. Actuellement, il possède plus de cent distilleries qui ont chacune sa façon de produire le whisky. La Speyside est la plus grosse région qui produit du whisky écossais. Les Lowlands, les Highlands et la petite île de Islay sont également de grandes régions de production. Il en est de même pour le Campbeltown.

Les particularités du whisky écossais

Le whisky écossais est aussi appelé scotch whisky. Il a sa propre spécificité, tout comme les autres whiskys. Il existe trois types :

  • Le malt whisky. On l’obtient souvent à partir de l’orge maltée.
  • Le whisky de grain ne contient que 20 % de l’orge. Mais on utilise également d’autres céréales comme le blé et le maïs.
  • Et le blended whisky. Il s’agit d’assembler du malt whisky avec du whisky de grain. En fait, c’est le produit le plus consommé dans le monde entier.

En général, les whiskys qui proviennent d’Highlands ont un goût plus fort. Certains sont également fruités, et d’autres ont des goûts plus légers. Quant au whisky fabriqué en île de Islay, il a un goût fumé, avec une saveur presque poivrée. Pour celle de la région de Speyside, sa boisson est très connue. En fait, son goût est léger, et riche aux saveurs de noisette.

La fabrication du whisky écossais

Le whisky écossais se fabrique comme tous les autres whiskys. Il faut donc suivre les cinq étapes ci-après :

  • D’abord le maltage. Il consiste à germer et sécher l’orge.
  • Ensuite le brassage. Il sert à mélanger la farine avec de l’eau chaude.
  • Puis la fermentation alcoolique. En fait, elle ressemble à la fabrication de la bière.
  • Après la distillation. Il s’agit de séparer l’eau de l’alcool.
  • Et enfin le vieillissement pour obtenir des arômes spécifiques.

Quand vous buvez du whisky, il faut bien choisir le verre pour bien capturer les arômes qui se trouvent dans ce type de boisson. En fait, le verre en forme de tulipe est le meilleur verre pour conserver les arômes. Sachez qu’il faut le consommer à température ambiante.

Whisky du monde : dégustez différentes saveurs au sein du coffret
Fabrication du whisky : en quoi consiste le brassage ?