Le rôle de l’orge dans la fabrication du whisky

Le whisky, une eau-de-vie de céréales qui se compose toujours de trois ingrédients qui sont l’eau, les céréales et les levures. Une eau de grande qualité est indispensable lors de la fabrication du whisky, elle influe sur la fermentation et engendre la dilution du distillat avant l’embouteillage. La céréale également une place importante dans l’élaboration du whisky. Elle détermine le type du whisky et sa palette aromatique. L’orge est la céréale la plus répandue.

Quels sont les différents types d’orges utilisés dans le whisky ?

Il existe de nombreuses variétés d’orges pour la fabrication du whisky. La plus célèbre des temps anciens était constituée d’un épi de deux rangs de grains, mais la plus utilisée aujourd’hui est l’orge qui possède six rangées de grains. Toutefois, l’orge dans le whisky ne cesse d’évoluer. Il est donc essentiel de faire un judicieux choix en matière d’orge durant la préparation de l’alcool, car tous les types d’orges ne favorisent pas une bonne production. Par exemple, il est recommandé d’employer l’orge riche en protéines pour ravitailler le bétail et pour la composition du whisky en grains. L’orge riche en amidon est utilisée par les brasseurs et les distillateurs pour l’élaboration du whisky de malt. L’orge tient donc une place importante dans la fabrication du whisky.

Quel est le rôle de l’orge dans le whisky ?

L’orge est une céréale à paille, plante herbacée. Après la récolte, l’orge est trempée pendant 2 à 3 jours, puis, les brasseurs l’étalent sur un sol en béton afin de favoriser la germination qui peut nécessiter environ de 6 à 12 jours, d’après la qualité de l’orge et les conditions environnementales. Durant cette étape, l’orge est brassée régulièrement, et l’enzyme secrétée, la diastase, permet à l’amidon d’être soluble et de se transformer en sucre. Généralement, la phase de germination est stoppée par séchage de l’orge, qui est effectué par un feu de charbon auquel les brasseurs additionnent de la tourbe pour les whiskys fumés. Quand cette tourbe est brûlée, certains de ses éléments adhèrent au malt. Lorsque l’orge est maltée et séchée, elle est ensuite broyée, puis mixée avec de l’eau chaude dans un récipient spécial en vue d’être transformé en un liquide sucré. L’orge dans le whisky apporte donc un effet primordial sur la saveur du whisky élaboré.

Combien faut-il d’orge et d’eau pour fabriquer une bouteille de whisky ?

D’un point de vue générale, il faut environ 11 litres d’eau et 1,4 kilo d’orge pour produire une bouteille de whisky. De ce fait, il est nécessaire d’installer une distillerie près d’une source d’eau abondante et de qualité, afin de faciliter la production du whisky. L’orge dans le whisky joue donc un rôle important dans l’élaboration du whisky. Elle donne une saveur unique au whisky !

Whisky du monde : dégustez différentes saveurs au sein du coffret
Fabrication du whisky : en quoi consiste le brassage ?