Single malt, single grain, blended malt : quelles différences ?

Les single malts conservent une qualité indéniable et une légitimité en matière de whisky. Quant aux blended malt, ils ont acquis les lettres de noblesse suite au talent de master blenders japonais ou britannique. L’équilibre et les accords entre les différents whiskies sont décidés par les britanniques et les Japonais en surveillant la maturation. C’est un métier d’excellence et de passion. Le master blender est la garantie de l’identité du whisky qu’il fabrique. Découvrez les différences entre le single malt, le single grain et le blended malt.

Le single malt et single malt

En ce qui concerne le single malt, il s’agit d’un whisky qui provient d’une seule distillerie. Grâce à Glenfiddich, il revient en force. La dénomination single cask fait partie de la famille des singles malts. Un single malt est un whisky provenant de l’orge maltée. Le nom de la distillerie s’affiche sur l’étiquette, par exemple : Jura, Dalmore, Lagavulin. Chaque distillerie peut faire beaucoup d’expressions de son single malt qu’elle veut. La plupart opte pour une gamme de cinq expressions permanentes. Quant au whisky de grain, il est élaboré par des céréales telles que le maïs, le blé, le seigle et avoine. Il provient également d’une seule distillation. Ce genre de whisky possède un goût moins prononcé. C’est réservé principalement à l’assemblage des blends.

Le blended whisky

Le blend est un whisky provenant du mélange de whisky de malt et celui de grain en provenance de plusieurs distilleries de grain et de malt : Chivas Regal, Johnnie Walker, Ballantine’s, Hibiki et Famous Grouse. L’exception irlandaise s’ajoute du pur pot still, par exemple le Jameson. Les whiskies blends sont à l’usine du whisky ce que l’orge est au single malt, c’est indispensable. Sans l’industrie du blend, la plupart de distilleries, surtout en Écosse, auraient existé à la première moitié du XXe siècle. Les distilleries de malt produisent particulièrement pour des marques de blends. Par exemple Glen Ord, Teaninich, mais également des plus célèbres, Caol Ila, Strathisla doivent leur salut aux différents whiskies blends qu’elles approvisionnent. Le whisky blend ou blended est le whisky le plus courant. Le blend est un mélange.  C’est un fruit d’un assemblage de nombreux whiskies de malt et les le grain. Le goût est moins prononcé, le whisky blend écossais s’est répandu.

La différence entre single malt, single grain et blended malt

Plusieurs céréales peuvent faire partie dans la composition du whisky. « Malt ». Cela fait référence à l’emploi d’une céréale maltée, habituellement de l’orge. Tandis que la notation Grain indique une formule contenant de céréale non maltée, par exemple le blé, le maïs ou le seigle. On parle de Single Malt quand un whisky est issu du mélange de whiskies de malt qui provient d’une même distillerie. C’est la composition de nombreuses cuvées de sa maison de fabrication. Un blended whisky est le résultat de l’assemblage de différentes sortes de whiskies qui proviennent de plusieurs distilleries. Ce mélange de différents whiskies a pu donner les « blends », une composition de whiskies de malt et de grain.

Whisky du monde : dégustez différentes saveurs au sein du coffret
Fabrication du whisky : en quoi consiste le brassage ?